top of page

Biographie
 

Après une formation pluridisciplinaire en Allemagne et en France, Gudrun Skamletz s’engage dans son parcours de danseuse, aussi bien dans la danse contemporaine (avec Jean-François Duroure, Eric Stieffatre, Gilles Baron, David Lerat/Cie. Aloïs, Anne Dreyfus, Sébastien Ly/Cie. Kerman, Diane Soubeyre/Cie. Matières Libres) que dans la danse ancienne, renaissance et baroque (entre autres avec Christine Bayle/Cie. Belles Dances, Béatrice Massin/Cie. Fêtes Galantes, Cécile Roussat et Julien Lubek/Cie. Shlemil Théâtre, Hubert Hazebroucq/Cie. Les Corps Eloquents, Ricardo Barros/Mercurius Company), ainsi que dans des expériences dans le domaine de la performance contemporaine (Festival Frasq au Générateur à Gentilly).

Le Prix d’Interprétation au Concours International de Volinine lui est attribué en 1999 en tant que danseuse dans la pièce « Drosera » (chorégraphie David Lerat).

Depuis 2008 elle signe plusieurs chorégraphies, dont entre autres celles de « Acis et Galatée » (Jean-Baptiste Lully) au Festival del Maggio Musicale Fiorentino à Florence (Benjamin Lazar, Federico Sardelli), de « Cadmus et Hermione » (Jean-Baptiste Lully) à l’Opéra Comique à Paris (Benjamin Lazar, Vincent Dumestre/Le Poème Harmonique), de « LaLaLa – opéra en chansons », une création contemporaine pour un chœur (Benjamin Lazar, Geoffroy Jourdain/Les Cris de Paris) et des « Fâcheux » de Molière (Jean-Denis Monory/Cie. La Fabrique à Théâtre). Son travail l’amène à œuvrer auprès de musiciens et de chefs d’orchestre (J. E. Gardiner, W. Christie, S. Fuget, J.-C. Malgoire, V. Dumestre, Ch. Rousset, N. Moonen, J. Semeradová), ainsi que de metteurs en scènes de théâtre (B. Lazar, L. Moaty, J.-D. Monory, J.-Ch. Blondel).
Pratiquant régulièrement la composition instantanée et le mouvement improvisé, elle les considère aussi bien comme des outils de création pour l’écriture chorégraphique que comme forme d’expression artistique à part entière.

La transmission du mouvement corporel lui tient à cœur, en danse ancienne et en danse contemporaine, et à travers un travail corporel sans appartenance à un style spécifique.

Depuis 2018 Gudrun Skamletz s’investit dans l’enseignement régulier de la danse ancienne. Elle enseigne dans un contexte de lien entre musique et danse, au sein du dispositif AMPIC Musique et Danse Anciennes, ainsi que d'une classe d'Orchestre et Danse 2e et 3e cyles, au Conservatoire Jean-Philippe Rameau à Paris 6. Elle donne également des cours de danse ancienne au Conservatoire Darius Milhaud à Paris 14 (élèves de 8-20 ans), ainsi que des stages dans le cadre de la compagnie Bassa Toscana à Auxerre et de l'association Les Fêtes d’Hébé à Paris (public adultes).
Depuis septembre 2021 elle intègre le Conservatoire du Grand-Sénonais pour un atelier « Corps et Mouvement ».

Elle accompagne également un atelier de danse pour des jeunes en situation d'handicap à l'IME Sainte-Béate à Sens.

Gudrun Skamletz est périodiquement sollicitée pour des stages et masterclass pour des étudiants musiciens, entre autres au département de Musique Ancienne du Mozarteum Université de Salzburg (depuis 2013).

La transmission prend des formes variées : stages et ateliers pour des musiciens, comédiens, artistes du cirque, danseurs, pour des publics amateurs de tout âge, semi-professionnels et professionnels, dans le cadre de projets d’Education Artistique et Culturelle en milieu scolaire, et du conseil au mouvement corporel ou lié à une technique spécifique, etc.

 

Depuis 2010, elle est titulaire d’un DU en Pédagogie Perceptive et diplômée en Somato-Psychopédagogie, depuis 2016 d’un DU en Danse et éducation somatique (Université Paris 8).

 

Gudrun Skamletz fait partie du CA et des membres actifs de la Fédération Française des Professionnels en Danse Ancienne PRO DA https://www.federation-proda.fr .

Elle coordonne et développe les activités artistiques de la Compagnie Les Grands Ecarts depuis 2018.


 

bottom of page